Envoyez vos meilleurs souvenirs avec IBM France (témoignages écrits, photos, vidéos) en nous écrivant à l'adresse ibmcentenaire@gmail.com. Après modération, vos articles seront affichés sur ce blog.

mardi 15 avril 2014

Les technologies IBM pour lutter contre la criminalité

Depuis les années 1930, partout dans le monde, IBM fournit aux gouvernements et services de police des outils pour lutter contre la criminalité, pour le faire mieux, plus vite et de manière plus sécuritaire. Cette façon d'appliquer les technologies à la lutte contre la criminalité a été très fructueuse en ce qui concerne l'affectation des ressources — et a permis aux responsables de l'application des lois de passer moins de temps à chercher des renseignements ou à classer de la paperasse, et plus de temps dans les rues à veiller à la sécurité des collectivités.
  • En 1963, le chef du service de police de la Ville de New York, Robert Gallati, a mis à contribution un ordinateur IBM 1401 pour enregistrer et suivre 5 millions de relevés d'empreintes digitales dans les fichiers du service. 
  • En 1964, des villes américaines comme Philadelphie, Chicago et Salt Lake City utilisaient des cartes perforées pour enregistrer les appels d'urgence et veiller à la répartition des services municipaux pertinents. 
  • En 1967, le réseau d'information de la police (PIN), conçu par IBM, a permis aux policiers, qui patrouillaient, d'envoyer par radio les numéros de plaque d’immatriculation pour obtenir instantanément de l'information sur les mandats en suspens ou les avis de véhicules volés — et ainsi de mieux anticiper les dangers potentiels. 
  • Dans les années 1980, Jack Maple, lieutenant affecté au service de transport de la Ville de New York, a fait une carte complète de la situation à New York à l'aide de punaises de couleurs. Nommées «cartes de l'avenir», elles lui ont permis, entre 1990 et 1992, de réduire les crimes dans le métro de 27 %, et les vols, du tiers. 
  • En 1994, l'intérêt pour les «cartes de l'avenir» déboucha sur CompStat (statistiques comparatives). IBM faisait office de collaborateur naturel — et a rapidement mis ses connaissances de l'analytique à profit dans le nouveau monde de la prévention de la criminalité sous la forme de la solution CIW (centrale d'informations sur le crime).
Aujourd'hui, les municipalités et les gouvernements, partout dans le monde, se tournent vers la collecte de données en temps réel et l'analyse prédictive pour créer des villes plus intelligentes avec des organismes mieux intégrés pour faire appliquer les lois. L'adoption de technologies susceptibles de transmettre des informations précises dans un délai acceptable continue d'évoluer au fur et à mesure que la planète devient plus intelligente. Gagner du temps peut sauver des vies — et assurer la sécurité des collectivités.

En savoir plus...
Voir la vidéo...

Aucun commentaire:

Publier un commentaire